Navigation


Demandez un devis gratuit

Comprendre et Aider

Connaître le Syndrome de Diogène


Le syndrome de Diogène est un trouble du comportement qui conduit l’individu à vivre à son domicile dans des conditions de vie négligées et insalubres, parfois extrêmes en accumulant toutes sortes d’objets voire des détritus.

Dans un certain nombre de cas les personnes touchées par le syndrome de Diogène peuvent souffrir de divers maux : maladie chronique, dépression, anxiété, troubles psychologiques ou d’ordre psychiatrique.

Les causes de cette souffrance peuvent être variées : le décès d’un proche, une rupture sentimentale, un chômage qui dure, une famille absente, un départ à la retraite mal préparé, une longue maladie. Pour l’état de santé général du « Diogène », l’alcool ou la prise de drogue peuvent constituer des facteurs aggravants.

Les « Diogène » négligent souvent fortement leur santé et pour certains ont tendance à se retirer de la vie sociale, à vivre dans le déni de la réalité, un repli sur soi et une forme d’isolement même si certaines personnes sortent de chez elles et font des rencontres tout en ayant une vie professionnelle établie.

Les « Diogène » sont le plus souvent découverts de manière fortuite à la suite d’une hospitalisation obligatoire, d’un décès de la personne diogène ou d'une plainte déposée par l’entourage ou le voisinage qui souffre des nuisances occasionnées par l’habitat du « Diogène ».

Ci-dessous quelques caractéristiques courantes des personnes atteintes du syndrome de Diogène :
une accumulation d’objets hétéroclites conduisant à une insalubrité du domicile
une relation aux autres auto-exclusive accompagnée d’un isolement social
une négligence extrême de sa propre hygiène corporelle et vestimentaire
une négligence de son espace vital devenu crasseux et détérioré
un déni de ses propres troubles et de façon générale de la réalité de sa situation
une absence de honte de son état
une tendance à cacher ou sous-estimer sa propre situation auprès des proches
un refus de toute aide extérieure, vécue comme intrusive même s’il existent de réels besoins (parfois une rupture familiale totale)

Le diagnostic complet repose sur la visite de l’habitat qui est déterminante qui peut être effectuée par les services sociaux ou des personnes habilitées.
Certains « Diogène » éprouvent une haine d’eux-mêmes à vivre dans un environnement détérioré et insalubre. Leur moral peut-être sévèrement atteint et générer du stress permanent. Certaines personnes sont amenées à fuir leur domicile tant il devient insupportable d’y vivre dans de telles conditions.

"Le syndrome de Diogène désigné comme tel a été décrit pour la première fois par deux gériatres anglais, Clark et Mankikar en 1975. Ce trouble était alors mal connu et peu étudié jusqu’alors. Ils s’étaient intéressés au sujet de plus de 65 ans qui avaient été admis à l’hôpital et présentant à leur domicile un état d’incurie avéré. Le terme « syndrome de Diogène » est alors adopté en référence au philosophe grec appelé Diogène né à Sinope en 413 avant J.C, chef de file des cyniques et qui vivait dans une amphore, détaché du monde extérieur.

Comprendre et aider

Demandez-nous un devis personnalisé

Contactez-nous

Appelez-nous

au 09 86 34 77 06 ou 09 71 31 75 90 ou 06 61 29 48 50

Contactez-nous